Thursday, January 29, 2015

D’ASSOCIATION DE MALFAITEURS DU COLONEL HIMMLER REBU DANS SA LETTRE A LA JOURNALISTE LILIANNE PIERRE PAUL EN DATE DU 22 JANVIER 2015

Les avocats Newton Louis St Juste et André Michel prennent acte des révélations troublantes du Colonel Himmler Rébu après son passage à la tête du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique nécessitant l’action la plus célère de la Justice Haïtienne et corroborant les dénonciations selon lesquelles la corruption est érigée en norme de gouvernance par le régime Tèt Kale.


Les avocats Newton Louis St Juste et André Michel notent les révélations d’agressions sexuelles de toutes sortes, de traite et ou de trafic de personnes, notamment de mineurs et d’association de malfaiteurs faites par le Colonel Himmler Rébu en ces termes :  


« « A mon arrivée au MJSAC, j’ai été confronté à une affaire qui s’appelait : ECOLE NATIONALE DES TALENTS SPORTIFS… En entrant dans les dossiers, je constatais divers cas d’agressions sexuelles, notamment celui d’une jeune fille violée par l’un des entraîneurs. C’était un cas déclaré parce que publiquement non consentant. Des étrangers venaient, sélectionnaient les enfants et les amenaient à l’étranger dans de prétendus Eldorado sans contrat de suivi avec l’État haïtien, sans suivi avec les parents. Quand j’ai découvert que le plus grand utilisateur de cette structure est un ancien ministre pédophile connu, j’ai décidé de fermer la boîte et de réorienter l’idée » ».


Il s’agit des faits infractionnels gravissimes susceptibles de créer la perception que ce Ministère se mue en filière du proxénétisme en particulier et de la criminalité transnationale en général.


Les avocats Newton Louis St Juste et André Michel notent également que ces révélations dénotent des faits de corruption, de détournement et de blanchiment d’argent lorsque le Colonel déclare entre autres :


« « En arrivant au MJSAC, je trouve, dans le budget une balance de 4.000,000 de gourdes sur un montant octroyé de 14.000.000 de gourdes, pour une requête total de 20.000.000 de gourdes. Les travaux d’infrastructure ayant coûté 10.000.000 de gourdes me laissent perplexe. Je demande alors un audit de la Cour Supérieur des Comptes et du Contentieux Administratif… - Plus d’une centaine d’employés touchaient par virement bancaire leur salaire mensuel sans jamais fournir un seul jour de travail à l’État ? Il y en a, au moins une trentaine parmi eux qui ont dû rentrer au pays pour venir réclamer leurs chèques, bloqués par mes ordres à l’administration » ». 


Les avocats Newton Louis St Juste et André Michel font remarquer que les révélations selon lesquelles le Ministère n’a aucun contrôle sur ses parcs sportifs serviront dans le dossier de corruption de la famille présidentielle pendant par devant les Tribunaux.


Le prévenu Olivier Martelly en a fait allusion d’ailleurs dans une interview publiée par le Journal Le Nouvelliste le 13 juin 2012.  


Les avocats Newton Louis St Juste et André Michel demandent à la Justice Haïtienne de mettre l’action Publique en mouvement contre les auteurs et complices des infractions dénoncées par le Colonel Himmler Rébu dans sa correspondance à la Journaliste Liliane Pierre Paul et de prendre toutes les mesures pour garantir l’intégrité physique du Colonel, le témoin le plus important dans le dossier des prévenus Sophia Martelly et Olivier Martelly renvoyé au Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, conformément à l’Arrêt de la Cour d’Appel de Port-au-Prince daté du 15 décembre 2014.

Newton Louis St Juste, Av.
André Michel, Av.

    

Wednesday, January 28, 2015

Conférence de presse

Flash-dernière heure : Les représentants des quartiers populaires de la première circonscription de port au prince donnent ce jeudi 29 janvier 2015 à 10 h 30 AM  une conférence de presse à carrefour Pèan, dans l' enceinte de l'école nationale de la République d' argentine pour supporter les deux journées de grève lancées pour lundi 2 et mardi 3 février 2015 ainsi que les trois journées de manifestation prévues pour les 4, 5 et 7 février 2015 dans tout le pays. Nous attendons les amis de la presse.                                     
      André Michel, av

Let’s build our State Carnival 2015

All of us are Ayiti
Only the State is not Ayitian (Haitian)

How could you put the state in the hands of bandit?
How could you put the state in the hands of thief?
How could you put the state in the hands of crack-head?
How could you put the state in the hands of a little cat?

This state is not our state
It is their state
This state is not our state
It is the state of the leader
This state is not our state
It is the state of the white colonist

We must build our own state (4 times)

Let’s organize to build our own state
We must build our own state
Peasants, we must build our own state
We must build our own state
Students, we must build our own state
We must build our own state
Workers, we must build our own state
We must build our own state

If we the peasants had sold the telephone company
The boss would have killed us
If we the workers had sold Ile-a-Vache
The boss would have killed us
Since it is the leaders
Who are corrupt
They are having fun
They are showing off
They sweep it under the rug

If we the peasants had sold the gold
The boss would have killed us
If we had stolen the Petrocaribe funds
The boss would have killed us
Since it is the leaders who are corrupt
They are having fun
They are showing off
They sweep under the rug

This state is not our state
It is their state
This state is not our state
It is the state of pillage
This state is not our state
It is the state of drug dealers

International Dread
Tell Babylon not to touch the dread
They will be burned
Ayiti forward

The colonists have returned, alas (2 times)
The colonists have returned (2 times)
The colonists have returned, alas (2 times)

1915 – 2015, it has been 100 years since America invaded us
1915 – 2015, it has been 100 years since America is beating us
1915 – 2015, it has been 100 years since America is sucking our blood
Stealing the land of the peasants
Kill everyone who decides to revolt
Imprisoning people
Centralizing everything in Port-au-Prince
Breaking the indigenous army
Turn them into mercenaries

Honor, Respect Charlemagne who stood up for freedom
Honor, Respect Rosalvo Bobo who stood up for change
Honor, Respect Benoit Batraville who stood up for freedom
Honor, Respect to the fallen peasant who stood up for freedom

Where are the Colonists?
They are here
They are at the National Palace
They are at the Ministry of the Prime Minister
They are at Parliament
They are at the University
They are in the School
They are at Church
They run the ONG
They are in the Embassies

The Colonists have returned, alas
The colonists have returned

They brought cholera
The state says all is well
The people say down with MINUSHTA
They go on raping
The state says all is well
The people say down with MINUSHTA
They sexually molested a young boy
The state says all is well
The people say down with MINUSHTA
They lynched a young man
The state says all is well
The people say down with MINUSHTA

We must build our own state (4 times)

Let’s organize to build our own state
Poor people we must have our own state
We must build our own state
Young people we must have our own state
We must build our own state
Valiant women we must have our own state
We must build our own state
Valiant men we must have our own state
We must build our own state

Get up!
Stand up!
To build our own state


Translation from Haitian Kreyòl to English
By Doumafis, 27-01-15



Tuesday, January 27, 2015

Conférence de presse

L' opposition démocratique et populaire continue son combat! La table de concertation invite la presse à une conférence de presse ce mercredi 28 janvier 2015 à 10 h 30 AM, au quartier général du MOPOD, à la rue Assad #5, turgeau, en vue de supporter le mot de grève lancé pour les 2 et 3 février 2015, pour : 1) continuer de réclamer le départ du Président Martelly 2) exiger la mise sur pied d' un gouvernement provisoire et l'organisation d' élections générales à la fin de l' année 3) réclamer la baisse des prix des produits de première nécessité (gazoline, riz, sucre, savon, spaghetti, huile, pois, lait, etc) Nous attendons les amis de la presse.                         
      André Michel, av

Monday, January 26, 2015

Conférence de presse

Flash-dernière heure: La mobilisation change de phase! La coalition des Organisations populaires de l' opposition donne une conférence de presse ce mardi 27 janvier 2015, à la rue capois # 78, au local de Floye Resto F et F, à 10h 30 AM, pour lancer le premier mot d' ordre de grève dans le cadre de lutte politique destinée à obtenir le départ du président Martelly. Nous attendons les amis de la presse. Les forces de l' opposition réaffirment leur volonté inébranlable de forcer le président Martelly à quitter le pouvoir pour créer les conditions indispensables à la tenue de bonnes élections à la fin de l' année 2015.       
       André Michel, av

Thursday, January 22, 2015

Position des avocats André Michel et Newton Louis St Juste suite à la formation du CEP

Nous prenons acte de la formation d'un Conseil Électoral avec la participation de certains secteurs vitaux de la vie nationale. Nous dénonçons avec la plus grande énergie la mise à l' écart de la Fédération des Barreaux d' Haiti du processus qui a conduit à la mise en place de ce conseil, ce qui est inacceptable compte tenu de la crédibilité, du prestige et de la représentativité de la FBH. Toutefois, nous reconnaissons que certains membres de ce CEP jouissent d' une certaine crédibilité et honneteté qui devrait rassurer la population dans une certaine mesure! Cependant, nous restons persuadés que la solution à la crise politique actuelle passe nécessairement par une grande mobilisation populaire pour obtenir la démission du président Martelly et la mise sur pied d' un gouvernement de transition avec la participation de tous les acteurs du pays en vue d' arriver à l'organisation d' élections crédibles à la fin de cette année. Par conséquent, nous demandons à la population de continuer à se mobiliser dans les rues pour débarrasser le pays du régime Tet kale de Facto Martelly / Paul, Préval, Fusion, INITE, condition indispensable à l' émergence d' un vrai projet national, démocratique et populaire.

Wednesday, January 21, 2015

Haiti Justice et politique

L' affaire opposant la famille Duverseau et le ministère public aux inculpés André Michel, Enold Florestal, Josue Florestal et le policier Jeanco Honorat n' a pas pu etre entendue comme prévu ce mercredi 21 janvier 2015 à la cour d' appel de port au prince en raison d' un incident d' audience survenu entre le conseil de la défense et le ministère public représenté par Maitre Adeline Dougé. La cour a ordonné au commissaire en chef de la cour d' appel de désigner un autre substitut pour jouer le role de ministère public tout en mettant l' affaire en continuation. Le policier Jeanco Honorat a été reconduit dans sa cellule au pénitencier national, ce qui a provoqué l' indignation de l' assistance et particulièrement des policiers qui étaient présents. Pour le moment, il revient au parquet de la cour d' appel de faire ce que de droit pour que l' affaire puisse etre débattue définitivement.                            
    André Michel, av

Conférence de presse

Flash-dernière heure: La mobilisation se poursuit! La table de concertation donne ce mercredi 21 janvier 2015 une conférence de presse à 11 h AM, au local du MOPOD, à la rue Assad #5, turgeau, pour présenter les derniers préparatifs relatifs aux deux journées de mobilisation qui auront lieu les 22 et 23 janvier 2015 dans tout le pays en vue d' obtenir la démission du président Martelly, la mise en place d' un gouvernement provisoire, la formation d' un Conseil électoral crédible et l'organisation d' élections générales à la fin de cette année. Nous attendons les amis de la presse.
       André Michel, av

Tuesday, January 20, 2015

Pamela White corrige le cahier de son gang.

Dans une intervention de Me. Newton Louis St Juste à l'émission Train Matinal sur Zénith FM ce lundi 19 janvier 2015, l'homme de loi a denoncé la présence de Carel Alexandre au sein du Gouvernement de facto de K-Plim Tèt Kale pour son implication dans le trafic de drogue et d'autres infractions graves. L'avocat a pointé du doigt l'Ambassadrice américaine Pamela White comme Principal Chef de ce Gouvernement de facto, un Gang composé de personnalités louches de toutes sortes mais supporté aveuglément par la Communauté Internationale. Suite à ces déclarations, des pressions seraient exercées par les Etats unis les bandits légaux du Gouvernement de Facto de KP alias K-Pedi, Carel Alexandre, n'a pas été installé aujourd'hui et son nom aurait même été rayé de la liste des malfaiteurs de Facto par les américains pour avoir des démêlés avec l'Oncle Sam.

L'on se souvient que le mardi 3 juillet 2012, Monsieur Carel Alexandre a été investi comme nouveau directeur général du ministère de la défense nationale.

Jean Rodolphe Joazile, ministre de la défense nationale, qui a procédé à cette installation, croit que le président de la République a fait un bon choix.

Cependant depuis quelques mois, le Réseau national de défense des droits de l'homme (RNDDH) avait exprimé de sérieuses préoccupations au Président Martelly face à la réintégration dans son équipe de sécurité ou de la police nationale de plusieurs anciens commissaires écartés de la Police nationale pendant plusieurs années.

Selon le RNDDH, ces derniers seraient impliqués dans le trafic de drogue ainsi que dans des actes de violation des droits humains. L'organisation des droits humains avait expressément nommé Carel Alexandre, Godwork Noël, Gilbert Dragon, Jacky Nau et Will Dimanche.

De l’avis de plus, il s’agit d’une opération de réintégration des anciens collaborateurs du Palais national. Godwork Noël, un ancien membre de l’Unité de sécurité présidentielle (USP), a été récemment nommé directeur général-adjoint de l’Office d’assurance des véhicules contre-tiers (OAVCT). Monsieur Carel Alexandre, quant à lui, avant sa nomination à la direction générale du ministère de la défense nationale était le chef de la sécurité du président. -


Sunday, January 18, 2015

Conférence de presse

Opération Burkina Faso : Le Mouvement patriotique de l' opposition démocratique MOPOD invite la presse à une conférence de presse ce lundi 19 Janvier 2015 à 10 h 30 AM, au local du MOPOD, à la rue Assad #5, turgeau, pour se prononcer sur la conjoncture politique globale marquée par l' installation du premier Ministre de Facto Evans Paul, la violence démesurée utilisée par les forces gouvernementales pour disperser la manifestation de l' opposition à Port au prince ce samedi 17 janvier dans la capitale et les incidents enregistrés autour de la manifestation de l'opposition dans la deuxième ville du pays ce Weekend. Rappelons que trois (3) nouvelles manifestations seront annoncées pour cette semaine. Nous attendons les amis de la presse ! 

      André Michel, av

Friday, January 16, 2015

Les avocats Newton Louis St Juste, André Michel et d’autres Confrères américains attaquent la BRH, le CONATEL, la DIGICEL, la SGS pour les taxes illégalement perçues sur la Diaspora haïtienne

Une Class Action (Action Judiciaire Collective) sera menée dans les prochains jours en Floride contre la Banque de la République d’Haïti (BRH), le Conseil National des Télécommunications (CONATEL), la UNIGESTION HOLDING S.A, Société Anonyme, opérant en Haïti sous le nom commercial de DIGICEL, laSociété Générale de Surveillance S.A (SGS) et les Compagnies de Transfert, notamment Western Union, Cam Transfert et Unitransfert pour les taxes illégales collectées voire soustraites frauduleusement sur les appels et transferts internationaux du 1er juin 2011 à date.
 
Une action sera également intentée en Haïti contre les responsables de ces Institutions pour concussion, blanchiment d’argent et association de malfaiteurs.
 
Charles Castel (BRH), Jean Jaunasse Elysée et Jean Marie Guillaume (CONATEL), Marten Boute et Damian M. Blackburn (DIGICEL), Chris Kirk (SGS) et consorts encourent de fortes amendes et peines de prison en Haïti et aux Etats-Unis.


Wednesday, January 14, 2015

Haïti-Politique/ Départ imminent de Michel Martelly et Formation du Gouvernement de Transition

Selon une source très fiable, les vrais acteurs de l’opposition entreprennent des consultations avec les autres acteurs nationaux et internationaux autour du profil des membres du Gouvernement de Transition devant remplacer le régime en place et organiser les élections en octobre 2015. Une entente serait déjà trouvée sur les noms des personnalités suivantes :

1- Mirlande H. Manigat, Présidente Provisoire

2- Michelle Pierre-Louis, Première Ministre

3- Himmler Rébu , Ministre de l’Intérieur

4- Gervais Charles, Ministre  de la Justice

5- Edouard Francisque, Ministre des Affaires Etrangères

6- Pierre Marie Paquiot, Ministre de l’Education Nationale

7- Eddy Labossière, Ministre de l’Economie et des Finances

8- Claude Beauboeuf, Ministre du Commerce et de l’Industrie

9- Nathalie Buteau Antoine, Ministre du Tourisme

10- Claude Prepty, Ministre de l’Environnement

11- Christian Rousseau, Ministre des Travaux Publics 

12- Gérald Mathurin, Ministre de l’Agriculture

13- Marjorie Michelle, Ministre des Affaires Sociales

14- Ariel Henry, Ministre de la Santé Publique

15- Eddy Jackson Alexis, Ministre de la Culture et de la Communication

16- Roody Sanon, Ministre de la Jeunesse et des Sports 

17- Danielle Magloire, Ministre à la Condition Féminine et aux Droits de la Femme

18- Fred Brutus, Ministre de la Planification et de la Coopération Externe.

 

Pour le moment, les consultations portent sur la feuille de route du Gouvernement de Transition et les membres du CEP. Cependant, il est déjà entendu que la Présidente Provisoire, la Première Ministre et les membres du Gouvernement ne pourront en aucun cas se porter candidats aux prochaines joutes électorales. 

Enfin, compte tenu de la nécessité d’une répartition équitable du temps parole durant la Campagne Electorale, la prestigieuse journaliste Nancy Rock sera nommée Directrice Générale de la RTNH.

 

Tuesday, January 13, 2015

Conférence de presse

Flash-dernière heure: La table de concertation regroupant les principales forces de l' opposition donne ce mercredi 14 janvier 2015 une conférence de presse à 10 h 30 AM, au quartier général du MOPOD, à Turgeau, pour : 
1) Lancer le calendrier de mobilisation nationale du mois de janvier 2015 dans le cadre de la dernière phase de l' Opération Burkina Faso   
2) Fixer sa position sur la dissolution du parlement par la faute du président Martelly. Nous attendons les amis de la presse. Le combat continue!     
       André Michel, av

Monday, January 12, 2015

Conférence de presse

Flash-dernière heure: Les avocats André Michel et Newton Louis st Juste donnent une magistrale conférence de presse ce mardi 13 janvier 2015 à 11 h AM, à l' hotel Oloffson, à carrefour feuille, pour fixer leur position sur : 1) la dissolution du parlement par la faute du président Martelly 2) la nature illégale et illégitime du pouvoir Martelly suite au départ de la 49 ème législature 3) la désobéissance civile comme méthode de lutte contre la dictature 4) la nécessité de poursuivre la mobilisation anti Martelly. Nous attendons les amis de la presse!                         
NB: D' autres personnalités de l' opposition et des représentants de certains groupes de base participeront également à cette conférence de presse!

Flash-dernière heure: Le mandat de la 49 ème législature a pris fin hier soir à minuit et la journée d' aujourd'hui 12 janvier 2015, en principe, devrait être consacrée à la validation des pouvoirs des nouveaux élus selon la tradition, la procédure parlementaire, les règlements, la constitution et les lois de la République. En d' autres termes, la séance en assemblée nationale prévue pour ce matin à 10H est illégale et constitue une tentative de coup d' État contre le parlement Haitien, institution républicaine, gardien de notre démocratie. Par conséquent, nous lançons un appel à la vigilance populaire  pour barrer la route à ce coup d' État en gestation contre le parlement haitien et demandons aux citoyens de se mettre en position de combat à port au prince comme dans les provinces pour continuer d' exiger la démission du président Martelly, la formation d'un CEP, la mise en place d' un gouvernement provisoire et l'organisation d' élections générales en 2015. Car, le président Martelly qui a choisi de ne pas organiser d' élections pour assurer le bon fonctionnement des institutions conformément à l' article 136 de la constitution ne saurait bénéficier de sa propre faute. Port au prince, lundi 12 janvier 2015, 4h 53 minutes, AM.                     

    André Michel, av

Sunday, January 11, 2015

Conférence de presse

Flash-dernière heure: La table de concertation donne une conférence de presse ce lundi 12 janvier 2015, à 10h 30 AM, au local du MOPOD, à Turgeau, pour : 
1) Fixer sa position sur la fin du mandat constitutionnel de la 49 ème législature 
2) annoncer un autre calendrier de manifestation anti-Martelly pour les prochains jours 
3) prendre position officiellement sur le prétendu accord paraphé ce 11 janvier 2015 par certains partis politiques haitiens sous la pression de la communauté internationale dans l' objectif de sauver le quinquennat de Martelly. Nous attendons les amis de la presse.                        

      André Michel, av

Saturday, January 10, 2015

Flash-dernière heure: Les avocats André Michel et Newton Louis St Juste invitent les jeunes, les professionnels, les femmes, les chomeurs et les masses défavorisées à participer massivement à cette journée de manifestation démocratique prévue ce samedi 10 janvier 2015 à port-au-prince et dans la ville du Cap Haitien, pour continuer d' exiger : 1) le départ du président Martelly 2) la formation d' un CEP crédible en fonction de l'esprit de l' article 289 de la constitution. 3) la mise en place d' un gouvernement de transition. 4) l' organisation d' élections générales à la fin de cette année. Les avocats André Michel et Newton Louis st juste, à cette phase cruciale du combat démocratique, invitent les partis politiques qui avaient pris le chemin des négociations avec le président Martelly à constater la mauvaise foi de celui- ci et à venir faire Bloc avec les autres forces progressistes pour mener dans l' unité la bataille démocratique et populaire. Le combat continue.                        
    André Michel, av

Thursday, January 8, 2015

Conférence de presse

Flash-dernière heure : La table de concertation donne ce vendredi 9 janvier 2015 une conférence de presse, à 11 h AM, à la rue Assad, turgeau, au local du MOPOD, pour 
1) faire le bilan de la manifestation du jeudi 8 janvier 2015    
2) annoncer les différentes manifestations qui auront lieu dans différents endroits du pays. Nous attendons les amis de la presse.      
André Michel, av

Tuesday, January 6, 2015

Conférence de presse

Flash-dernière heure : Les avocats André Michel et Newton Louis st Juste donnent ce mercredi 7 janvier 2015 une conférence de presse à 11h AM, au local de Bar de L' ERE, à la rue Capois, pour se prononcer sur :
1) l' action intentée contre Bill Clinton,CO président de la CIRH, par devant les nations Unies    
2) La crise politique actuelle     
3) La poursuite de la mobilisation anti-Martelly. Nous attendons les amis de la presse.


Monday, January 5, 2015

Haïti/Dossier corruption/Clinton/CIRH : Ban Ki-Moon officiellement saisi sur l’immunité de son Émissaire Spécial en Haïti et Co-président de la CIRH, Bill Clinton

Les avocats Newton Louis ST JUSTE et André MICHEL viennent de saisir le Secrétariat Général des Nations-Unis pour clarifier le statut juridique de l’ancien Président Américain Bill CLINTON, Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour Haïti et Co-président de la Commission Intérimaire pour Reconstruction d’Haïti (CIRH) de 2009 à 2011.
 
Dans une correspondance adressée ce lundi 5 janvier 2015 au Secrétaire Général des Nations-unies, Ban Ki-Moon, Mes. Newton Louis ST JUSTE et André MICHEL l’informent qu’une action est initiée depuis le 10 avril 2014 contre l’ancien Président des Etats-Unis, William Jefferson Bill CLINTON, auprès de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif, pour faire la lumière sur la destination et l’utilisation des Fonds mobilisés par la Communauté Internationale à travers la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haïti (CIRH) en vue  d’aider le Peuple Haïtien après le séisme du 12 janvier 2010. 
 
Les deux hommes de loi attirent l’attention du Secrétaire Général des Nations uniessur une troublante confusion entourant le statut de Bill Clinton : le 19 mai 2009 l’ancien Président des Etats-Unis a été nommé Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour Haïti. Une nomination qui lui confère le statut diplomatique établi tant par la Charte des Nations Unies, les Conventions de Vienne du 18 avril 1961 sur les relations diplomatiques, du 24 avril 1963 sur les relations consulaires, la Convention du 8 décembre 1969 de New-York sur les missions spéciales que par la Convention du 13 février 1946 sur les privilèges et immunité des Nations-Unies. Quelques mois après, soit le 21 avril 2010, l’ancien Président américain a été également nommé en Haïti par Arrêté Présidentiel Co-Président de la CIRH, Organe créé par la Loi du 15 avril 2010 faisant de Bill Clinton, Envoyé Spécial du Secrétaire General des Nations Unies, un Fonctionnaire Haïtien assujetti à la reddition de compte conformément aux Lois Haïtiennes.
 
Les deux avocats rappellent à Ban Ki-Moonque l’utilisation et la destination de ces Fonds destinés à la reconstruction d’Haïti suscitent depuis plus 2 ans de grandes préoccupations dans l’opinion publique internationale : 
-          L’article publié le 23 décembre 2012 dans le New-York Times et titré « « Where Did the Money Go? » », précise que  les fonds mobilisés après le 12 janvier 2010 par la Communauté Internationale en Haïti sont estimés à 9,5 Milliards de dollars américains et le Journaliste américain Tim Padgett dans son émission du 12 janvier 2014 parle d’environs 11 Milliards de dollars américains mobilisés en Haïti après le 12 janvier 2010. 
-          L’article de Mary Anastasia O’Grady : « « Bill, Hillary and the Haïti Debacle » », publié dans le très prestigieux Wall Street Journal le 18 mai 2014 surenchérit en faisant état de présomptions de favoritisme voire de corruption dans l’attribution de certains contrats financés par ces Fonds. 
-          Le refus catégorique de Bill Clinton, Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations-Unies pour Haïti, de soumettre un rapport de ses 18 mois de sa gestion comme Co-Président de la CIRH malgré la sommation qui lui a été faite depuis le 13 octobre 2014. Ce qui constitue un acte qui accroît sans cesse ces présomptions de corruption et de favoritisme et qui ne fait pas honneur à la réputation des Nations-Unies. Il en est de même des résultats enregistrés depuis 5 ans en Haïti après l’aide massive de la Communauté Internationale.   
Pour toutes ces raisons, Mes. Newton Louis ST JUSTE et André MICHEL  demandent au Secrétaire Général de l’ONU de :
     -  Clarifier si Bill Clinton a passé ces 18 mois  à tête de la CIRH en tant  qu’Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations-Unies pour Haïti et s’il peut se prévaloir des privilèges et immunités consacrés par les instruments juridiques internationaux précités dans le cadre des poursuites envisagées contre lui pour les actes posés comme Co-président de la CIRH relevant des Juridictions haïtiennes ou de celles des Pays, notamment les Etats-Unis, le Canada, la France, l’Allemagne, dont les Citoyens ont voulu par leur taxes voler au secours du Peuple Haïtien et non enrichir les profiteurs de toutes sortes.  
    -  Préciser par voie de presse ou toutes autres voies si William Jefferson Bill CLINTON avait encore le Statut d’Envoyé Spécial des Nations Unies pour Haïti pendant les 18 mois de sa gestion comme Co-Président de la CIRH et de leur communiquer tous les documents y afférents.
 
Rappelons qu’en date du 31 juillet 2014 les avocats Newton Louis St Juste et André Michel ont saisi les Parlements canadien, américain et français par une correspondance adressée aux Honorables Parlementaires Noël A. KINSELLA, Président du Sénat canadien, Andrew SCHEER, Président de la Chambre des Communes du Canada, Patrick LEAHY, Président Pro Tempore du Sénat américain, John BOEHNER, Président de la Chambre des Représentants des Etats-Unis, Jean-Pierre BEL, Président du Sénat français et Claude BARTOLONE, Président de l’Assemblée Nationale de la France pour solliciter la formation d’une Commission d’enquête sur les taxes des Citoyens canadiens, américains et français  gérées par l’ancien Président américain Bill CLINTON et l’ancien Premier Ministre Haïtien Jean Max BELLERIVE à travers la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haïti (CIRH).


 

Sunday, January 4, 2015

Conférence de presse

Flash-dernière heure: La table de concertation donne une conférence de presse ce lundi 5 janvier 2015, à 10 h 30 AM, au quartier général du MOPOD, à la rue Assad #5, pour lancer le calendrier de la dernière phase de l' opération Burkina Faso en vue d' obtenir le départ du Président Martelly. Nous attendons les amis de la presse! Le combat continue!
André Michel, av      
   

Friday, January 2, 2015

Kwadèboukè an dèy yon lot fwa ankor

APA pifo pitit lakay se anba kout zam asasen yap tonbe m'zanmi.

Nan mwens ke yon mwa, sa fè dezyèm jèn demwazèl, pitit Vil LA ki tonbe anba zam asasen.

Kot sa prale m'zanmi.

Yon jèn kite si pwomèt, TT anvi l devan'l. Li pat merite yon lanmo osi tèrib.

Nou met chapo-n byen ba poun salye TT fanmi l, spesyalman manman l Ghislaine Jeanbon, frèl Patrick ak Frantzdy Cantave, Annie Cantave. Tout matant li yo, sitou Rosella Lajeunesse, Annette Jeanbon, Evelyne Balan, tontonn'l Alex Jeanbon ak TT lot rès ko fanmi an. Kouzen ak kouzi-n li yo spesyalman manm cdb united Lorena LacombeKarina Lajeunesse, martinaldo ak Martine Jean bon, zanmi fanmi m Nadine Lajeunesse ak, Laja Ness

Nan nom TT moun kwadèboukè, spesyalman fanmi m. Mwen mete m byen ba poum dil R.I.P.

Ann kanpe pou LA pè m'zanmi.
Ann rele anmweyyyy kont TT eleman jenan kap simaye dèy ak la terè lakay.

Sè Marie Jeanne mouri anba zam asasen, nou pa di anyen.
Johane Bernadeau mouri anba zam asasen li menm tou, nou ret Bèkèkè
Men Melisa fèk tonbe anba zam asasen tou

Kisa nap tann, poun fè yon feso kont San fwa ni lwa sa yo. Kap simaye dèy ak LA terè nan plèn nan?

Sèlman, si-n kontinye chita gade san di yon mo, nap eskize m wi sim di nou sa, SE PRAL TOU PA yon lot zanmi fanmi n ankor wi.

Nou fatige ak bagay sa yo 
m'zanmi!!!

Pierre Holligario Seignon

               R.I.P Melisa Cantave

NOT POU LAPRES

MONOP (Mouvman Nasyonal Opzisyon Popilé) salye laprès, pou kouraj yo ak volonte yo pou akonpayman yo bay pèp la nan gwo batay pou dechouke baka mare baka mete baka deyò nan peyi a. Nou di ochan pou tout Militan, konbatan ki pran reskonsabilite yo pandan tout yon lane, ki pajanm sispann pran lari pou voye ale ekip tét kale Duvalyeris lan. 

MONOP di tout Moun ki mouri, ki blese nan lit sa a san yo pap koule pou granmèsi, lap sèvi kòm angrè nan motè mobilizasyon an. 
MONOP pap janm bliye nou. Tout Moun pouvwa a kraze Kay yo anba lavil, tout Moun ki paka manje, ki pap travay, ki nan soufrans, ki pa jwenn lasante, ki pa jwenn bonjan edikasyon, bonjan dlo potab, MONOP di nou jou delivrans lan  patwò lwen pou n refè yon lòt 16 desanm 1990, kap menen nou nan yon lòt delivrans demokratik. 

MONOP di VIV INITE  m ak SOLIDARITE nan kan pép la pou yon lòt Ayiti tou nef.


Pou MONOP
Fadot André kwodonaté
Printemps Belizaire pot pawól