Wednesday, December 31, 2014

COORDINATION FANMI LAVALAS NEW-YORK

1er janvier 2015

La coordination de l'organisation politique Fanmi Lavalas de New York présente ses voeux les meilleurs aux membres, partisans, sympathisants de Fanmi Lavalas et toute la communauté haïtienne en général pour l'année 2015 et leur demande de garder allumer le flambeau de la MOBILISATION POPULAIRE, nécessaire à la pérennisation des acquis démocratiques du 16 décembre 1990.

La coordination vous salue et vous remercie pour votre indéfectible attachement, votre constante détermination et votre fidélité inébranlable au leader charismatique et historique du peuple haitien le Dr JEAN BERTRAND ARISTIDE.

Bonne et Heureuse Année 2015

Yon sèl nou fèb, ansanm nou fo, ansanm ansanm nou se Lavalas BO TAB LA 
James Desrosin, Coordanateur 
Walter Norzeus, secrétaire général

QUI EST PREMIER MINISTRE SELON LE COMMUNIQUE DU 25 DECEMBRE ET L'ARTICLE 1 DE L'ACCORD TRIPARTITE DU 29 DÉCEMBRE 2014?

               COMMUNIQUE
Nomination du citoyen Evans Paul comme nouveau Premier ministre

Port-au-Prince, jeudi 25 Décembre 2014 : Le Secrétariat Général de la Présidence informe la population haïtienne que, le Président de la République, Son Excellence Michel Joseph MARTELLY, conformément à la Constitution et après consultation avec les Présidents du Sénat et de la Chambre des députés, a nommé, par Arrêté présidentiel, en date du 25 Décembre 2014, le citoyen Evans PAUL, Premier ministre, aux fins de former un nouveau gouvernement, par suite de la démission du Premier ministre Laurent LAMOTHE et de son gouvernement.



Le Chef de l’Etat nomme le Premier ministre après consultation avec le Président du Sénat et celui de la Chambre des députés. Un gouvernement de consensus sera formé avec la participation des secteurs politiques de l’opposition, de personnalités haïtiennes connues pour leur patriotisme, leur sens civique, leur droiture et leur intégrité, capables d’inspirer confiance à tous les acteurs politiques en général et à ceux participant au processus électoral en particulier.




                




                                   

Oui, Laurent "Ti Pétion" Lamothe est dans le collimateur des autorités américaines.

Comme l'a dit son porte-parole Michel Brunache, Laurent Lamothe se trouve "CHEZ LUI A MIAMI". Oui. Chez lui. Dans sa "patrie de réserve", comme il en a plusieurs d'ailleurs. Il n'a jamais été arrêté. Encore moins incarcéré par les autorités américaines à Miami. N'a-t-il pas encore été questionné par les responsables du FBI à Miami? Il revient à Laurent Lamothe et à son équipe de propagande de démentir le noeud de l'info qui a entrainé les bruits sur le net à son encontre.

Comment sont partis les rumeurs de soit-disant démêlés juddiciaires à Miami de l'ex-homme fort d'Haiti? Ayant délaissé son avion privé immatriculé N-111 au profit de la ligne commerciale American Airlines accompagné de deux agents apparemment armés, plusieurs passagers à bord ont commencé par spéculer. Les textos ont commencé par inonder certains correspondants. A l'ère des réseaux sociaux, les claviers ont toujours des lettres à tapoter. Pourquoi se munir d'une courverture sécuritaire d'agents armés jusqu'à l'intérieur de la grande compagnie américaine de transport aérien, American Airlines, alors que Laurent "Ti Pétion" Lamothe est redevenu un simple citoyen? Quand on sait que ce privilège est accordé au Premier Ministre en fonction, Lamothe bénéficie-t-il encore de ce droit, trois semaines après sa démission? Le droit d'atterrissage sur le territoire américain de l'avion privé de Lamothe est-il suspendu? Si oui, pour quelles raisons? Quand on se rappelle que cet avion a été impliqué en Octobre dernier dans un scandale de transport de marchandises non-inspectées par les douaniers Haitiens à l'aéroport de Maïs-Gâté. De plus, si le Secret Service, l'agence américaine qui, habituellement prend en charge la sécurité des dignitaires étrangers sur le sol étatsunien, n'assurant plus l'accueil et ne couvrant plus les déplacements de Laurent Lamothe aux USA, peut-on être éclairé sur le droit d'agents de sécurité haitiens ou étrangers (s'ils en sont un) à remplir leur fonction à Miami? De source sûre, le Secret Service s'était habituellement plaint contre les "désordres" de Lamothe qui ne respectait jamais les horaires qu'il les soumettait. Les heures annoncées pour l'atterrisssage de son avion privé connaissaient toujours de longs décalages, ce qui constituait un cahier de récriminations, apprend-on.

Lamothe est-il dans le collimateur de la justice américaine? L'intéressé ne saurait personnellement le nier. D'abord, ses démêlés avec le Bureau des Revenus américains (IRS) pour sa compagnie Global Voice, devient un dossier que les autorités américaines sont en train de sortir du congélateur... pour évasion fiscale. Jusqu'avant d'avoir laissé Port-au-Prince, Lamothe est actuellement le seul protagoniste d'un dossier d'achat illégal d'armes qui n'a pas encore été interrogé par les autorités américaines. Ces dernières étant, du fait d'un mandat de l'ONU, monitorant l'embargo sur les armes en Haiti, ont déjà interrogé un des bras droits de Laurent Lamothe en Haiti, Salim Succar et le directeur général de la PNH Godson Aurélus dans le cadre de ce dossier. En effet, Ti Pétion Lamothe devrait se rendre en visite officiel en Israel en Novembre dernier. L'objectif réel de ce voyage était de s'approvisionner et négocier la livraison par étapes de plusieurs cargaisons d'armes. Ayant renoncé à ce voyage à cause de la situation qui s'envenimaient sur le terrain, seuls les nommés Salim Succar et Godson Aurélus avaient pris la route en direction de Tel-Aviv. Constatant qu'il a été pisté, le DG de la PNH avait rebroussé chemin. Mais, il a été "debreiffé" chez lui en Haiti par des officiels états-uniens.

Les responsables américains ont suivi à la loupe les mouvements de Ti Pétion Lamothe, un escroc patenté, dont les ambitions présidentielles lui rendent de plus en plus, comme une bête dangereuse. Sur le chemin qui doit le conduire au Palais National, il a déjà exploré les couloirs criminels. En choisissant d'équiper en fusil-mitrailleurs de type Galil, les unités spécialisés de la PNH avec la complicité de Godson Aurélus (il s'est bien "rosé" entre temps, l'épiderme artificiellement éclaircie du directeur de la PNH en témoigne) Laurent Lamothe se veut le nouveau DON du pays. Comment? 
1) En constituant une milice à sa solde au sein de la PNH, 2) en réarmant les gangs des bidonvilles sous le nez de la MINUSTAH. Le but évident est de detenir le vrai monopole de la violence autorisée et parallèle, lors des prochaines élections en Haiti, afin d'établir un contrôle de longue durée sur les destinées du pays. Aux dernières nouvelles, Ti Pétion était en train de négocier avec les gangs de la ceinture de Drouillard-Cité Soleil où doivent être placés un nombre élevé de bureaux de votes totalisant 20 pour cent de l'électorat de Port-au-Prince. 

Norluck Dorange


Tuesday, December 30, 2014

Analyse succincte de l' accord tripartite signé ce lundi 29 Décembre 2014 au palais national !

Trois (3) éléments méritent d' etre soulignés : 
(1) La commission consultative avait recommandé la démission du président du CSPJ, Anel Alexis Joseph, alors que ledit accord porte la signature de celui ci. Ce qui constitue une incohérence politique inacceptable de la part du président Martelly qui avait créé ladite commission.                 
(2) Cet accord parle de la nécessité pour le président Martelly de nommer un premier ministre après consultation avec les présidents des deux chambres suite à la démission du premier Ministre et de son gouvernement en vue de la formation d' un gouvernement de consensus avec la participation de citoyens crédibles venant de tous les secteurs de la vie nationale tout en ignorant le sort du soi disant PM nommé ou désigné, ce qui ressemble à une mise à l' écart tacite de ce dernier.  
(3) Cet accord ne tient pas compte des revendications populaires qui exigent la démission forcée ou volontaire du président Martelly comme condition sine qua non à la résolution de crise politique actuelle. En conséquence, nous demandons à la population de continuer à se mobiliser dans tout le pays pour obtenir : 

1) Le départ forcé ou volontaire du président Martelly 
2) La mise en place d' un CEP crédible inspiré de l' article 289 de la constitution 
3) la formation d' un gouvernement provisoire 
4) l' organisation d' élections générales en 2015.             

                   André Michel, av

L'ACCORD TRIPARTITE DU 29 DÉCEMBRE 2014

 Animés par la volonté de tout mettre en œuvre pour garantir la confiance dans les institutions en assurant leur bon fonctionnement, dans l’ordre et la discipline et dans le respect de la Constitution et des lois de la République; Conscients que la situation politique actuelle a provoqué des retards successifs dans l’organisation des élections pour le renouvellement des mandats arrivés à terme des élus des collectivités territoriales, de la Chambre des Députés et du Sénat de la République, suivant le vœu des articles 63, 66, 68, 90.1, 92, 92.1, 92.3, 94.2, 95, 95.3 de la Constitution; Considérant que les acteurs politiques peuvent recourir à des accords ou conclure des pactes pour sortir le pays de toute éventuelle crise conjoncturelle; Prenant acte de la démission du Premier ministre et des membres du Gouvernement; ONT DE BONNE FOI ARRÊTÉ ET CONVENU CE QUI SUIT:     

1. Le Chef de l’Etat nomme le Premier ministre après consultation avec le Président du Sénat et celui de la Chambre des députés. Un gouvernement de consensus sera formé avec la participation des secteurs politiques de l’opposition, de personnalités haïtiennes connues pour leur patriotisme, leur sens civique, leur droiture et leur intégrité, capables d’inspirer confiance à tous les acteurs politiques en général et à ceux participant au processus électoral en particulier;                      

2. Le Chef de l’Etat, conformément aux articles 101 et 105 de la Constitution, convoque le Corps Législatif à l’extraordinaire aux fins de : 2.1.Voter les amendements à la loi électorale avant le 12 janvier 2015; 2.2. Ratifier la déclaration de politique générale du Gouvernement de consensus issu des négociations avant le 12 janvier 2015; 2.3. Voter tout budget rectificatif; 2.4. Ratifier les instruments et accords internationaux et voter tous projets de loi mentionnés dans le menu de la convocation, notamment le projet de loi créant et organisant le fonds national de l'éducation; 2.5. Analyser et vérifier les rapports de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) de tous Grands Commis de l’Etat ayant sollicité décharge de leur gestion auprès du Parlement ; 2.6. Exprimer et déclarer la nécessité de concourir à un amendement constitutionnel.                                    

3. Le Chef de l’Etat reconstitue le Conseil Electoral Provisoire en s’inspirant de l’esprit de l’article 289 de la Constitution en vue d'organiser les prochaines élections législatives et locales.                                          

4. Les délais relatifs aux formalités diverses seront exceptionnellement réduits dans les dispositions transitoires de la loi électorale en vue de permettre la réalisations des élections législatives de l'année 2015 dans les meilleurs délais; le Conseil Electoral Provisoire devant s'engager à organiser ces élections dans un délai ne dépassant pas cent vingt jours (120) à compter de leur date d'installation prévue pour janvier 2015.                                       

5. Au deuxième Lundi de janvier deux mille quinze (2015), les parlementaires dont les mandats arrivent à terme pourront continuer à exercer leurs fonctions jusqu’à terminer quatre (4) années pour les députés, soit le vingt-quatre (24) avril deux mille quinze (2015) et six (6) années révolues pour les sénateurs soit jusqu'au neuf (9) septembre 2015, moyennant que cette clause soit enterinée dans la loi électorale avant le 12 janvier 2015. Dans le cas où les élections pour leurs remplaçants se tiendraient avant les dates correspondantes, leur mandat prend fin à l'entrée en fonction des nouveaux élus.                                 

6. Une fois les amendements votés et transmis, le Chef de l’Etat s’assurera de leur publication conformément à la Constitution, ce, au plus tard le 12 janvier 2015.        

7. Le non-respect de l'une des clauses contenues dans le présent accord entraine son invalidité avec toutes les conséquences de droit. Le Président de la République, Chef de l'Etat, veille 


Sunday, December 28, 2014

Conférence de presse

Flash-dernière heure: La table de concertation donne ce lundi 29 décembre 2014 une conférence de presse à 10 h 30 AM au quartier général du MOPOD, à la rue Assad, pour annoncer les dernières dispositions relatives aux manifestations prévues pour les 30 décembre 2014 et premier janvier 2015. La table de concertation en profitera pour se prononcer sur certains éléments de la conjoncture politique. La table de concertation présente ses voeux de prospérité, de santé et de bonheur à toute la population haitienne. Nous attendons les amis de la presse.    
André Michel, av.


Saturday, December 27, 2014

Flash-dernière heure: L' avocat et dirigeant politique André Michel sera ce samedi 27 décembre 2014 l' invité de l' émission Moment vérité sur signal FM, 90.5, entre 9h 30 AM et midi. La crise politique actuelle sera en débat au cours de cette émission. Piga w Rate emisyon sa a! Bonne écoute à tous!


Thursday, December 25, 2014

parcours des manifestations des 28,30 décembre 2014 et du 1er janvier 2015.

Flash-dernière heure: L’opposition a modifié le calendrier de mobilisation anti-Martelly. La manifestation du 26 décembre 2014 est annulée. Outre le Palais National, l’Aéroport Toussaint Louverture et le Local de la MINUSTAH sont les nouvelles cibles des manifestants. D’autres villes de province prévoient de en cette fin d’année 2014.
 
Voici le parcours des manifestations des 28, 30 décembre 2014 et du 1er janvier 2015.
 
Parcours de la manifestation du 28 décembre 2014

A) Départ: Eglise St Jean Bosco
B) La Saline
C) St Martin
D) Rue Dr. Aubry
E) Eglise Perpétuelle Secours
F) Rue St Come
G)Rue Macajoux
H)Rue Tiremasse
I)  Rue Mariela
J) Solino
K) Rue Caravelle
L) Christ-Roi
M) Devant Eglise Christ-Roi et Collège Mères Marianne
N) Lalue
O) Devant Natcom
P) Devant Eglise St Louis Roi de France
Q) Turgeau 
R) Devant Eglise Sacré-Cœur
S) Devant Ministère de la Justice
T) Rue Magny
U) Devant Faculté Ethnologie
V)  Champs-de-Mars devant Palais National (Fin).

Parcours de la manifestation du 30 décembre 2014 :
 
A) Départ: Eglise St Jean Bosco
B) La Saline
C) St Martin
D) Rue Dr. Aubry
E) Eglise Perpétuelle Secours
F) Rue St Come
G) Rue Macajoux
H) Rue Tiremasse
I)   Rue Mariela
J) Solino
K) Corridor Bastia
L) Rue Borgella
M) Delmas 18
N) Autoroute de Delmas
O) Delmas 3
P) Route Piste
Q) Route Aéroport
R) Carrefour 3 Mains
S) Devant Aéroport Toussaint Louverture (message)
T) Devant MINUSTAH (message)
U) Carrefour Rita
V) Route Maïs Gâté
W) Building 2004 (Fin).
 
Parcours de la manifestation du 1er janvier 2015:

A) Départ: Eglise St Jean Bosco
B) La Saline
C) St Martin
D) Rue Dr. Aubry
E) Eglise Perpétuelle Secours
F) Rue St Come
G)Rue Macajoux
H)Rue Tiremasse
I)  Rue Mariela
J) Solino
K) Corridor Bastia
L)  Rue Borgella
M) Rue Montalais
N) Rue de la Réunion
O) Rue Oswald Durand
P) Rue Monseigneur Guilloux
Q) Route des Dalles
R) Devant Eglise Wesleyenne
S) Devant Eglise St Gérard
T) Rue Capois
U) Devant Palais National (Fin).

NOT POU LAPRÈS

MONOP (Mouvman Nasyonal Opozisyon Popilè) wete Chapo l byen ba devan pèp ayisyen an pou kouraj ak detèminasyon l nan batay pou derasine pouvwa diktatoryal mately a. 

MONOP konsidere nominasyon Evans Paul K-Plim kom yon provokasyon-C yon kadejak pouvwa tèt kale divalyeris la fè sou konstitisyon an, sou sektè demokratik la.
MONOP mande tout sektè demokratik lan, tout militan konsekan rete soude pou n fè echèk ak plan makab Mateli ak kominote entènasyonal la pou fini a peyi a nèt. 

Monop vle raple nou yon lot fwa aprè chwal la fin ponpe nan meri potoprens, nan ONA, nan ministè komès ak enteryè,  kounye a yo vin n lagel nan savan-n  primati poul derasinen tout ti rès zèb  ki te rete nan peyi a. Aprè siklòn lamothe fin pase nou pap pran nan groudou groudou K-Plim.
Monop di tout pèp ayisyen mobilize, mobilize, mobilize, Operasyon anchene baka, mare baka, mete baka deyo pap kanpe. 28, 30, 1e janvye pèp la pral kontinye pile beton wan.  

VIV INITE AK SOLIDARITÉ NAN KAN PÈP LA. 

Moun ki siyen l
André Fadot-Kowòdonatè
Printemps Bélizaire -Pot Pawòl
Hilaire Prophête-Kowòdonatè adjwen


Conférence de presse

Flash-dernière heure: La mobilisation anti-Martelly se poursuit! La table de concertation annonce l' annulation de la manifestation prévue pour ce vendredi 26 décembre 2014 à port-au-prince. En effet, une conférence de presse sera organisée ce vendredi 26 décembre 2014 à 10 h 30 AM, au quartier général du MOPOD, à la rue Assad# 5, pour présenter un nouveau calendrier de mobilisation. Nous attendons les amis de la presse à cette conférence. Joyeux Noel et meilleurs voeux!                                     
André Michel, av


Tuesday, December 23, 2014

Flash-dernière Heure: Au cours d' une conférence de presse tenue ce mardi 23 décembre 2014, à la rue capois, au local de Floye Resto, l' avocat et dirigeant politique André Michel a annoncé sa démission comme coordonnateur du groupe 77.Un nouveau comité sera installé dans deux semaines à la tete de l'organisation. Avec cette décision, l' avocat et homme politique André Michel est désormais disponible pour mieux  participer à la coordination et au rassemblement du mouvement démocratique et populaire en vue de créer les conditions indispensables à l' émergence d'un vrai projet national, démocratique et populaire.


Invitation du Président Martelly à FOPARK

Monsieur Yves Germain Joseph, secretaire General du Palais National.

Nous accusons réception de votre aimable lettre en date du 22 décembre 2014 par laquelle vous auriez souhaité de nous rencontrer ce mardi 23 mardi décembre 2014 à compter de 2h pm à l'hotel Kinam, Place St Pierre, dans le cadre de la négociation qu'entreprend le Président.
FOPARK en tant que la genèse de l'opposition est près à tout faire sacrifice meme au péril de notre vie comme dirigeant quand c'est necéssaire surtout pour sauver notre Haiti chérie que nous avons tant aimée et nous sommes près à rencontrer qui que ce soit évidemment vous le Président que depuis 3 ans, nous nous tenons pour dénoncer les dérives du regime, et souhaitons toujours votre démission honorable à la tete du Pays.
Dans ce sens, l'Organisation reste toujours ouvert à toute autre invitation mais dans un franc parlé et sans interet personnel.
Nos salutations patriotiquement distinguées.

Signature: 
Biron Odigé Coordonnateur général FOPARK
Dalès Raymond secrétaire général FOPARK.

Conférence de presse

Flash-dernière heure: Les avocats André Michel et Newton Louis St Juste donnent ce mardi matin 23 décembre 2014 une conférence de presse à 11 h AM, à la rue capois, #78 au local de Floye Resto, pour se prononcer sur : 
1) la démission en bloc des neuf membres du CEP contesté 
2) la nomination de Madame Duperval comme PM ai et la liste des premiers ministres pressentis en circulation 
3) les dossiers de corruption 
4) la poursuite de la mobilisation pour obtenir le départ du Président Martelly 
5) l' annonce de la démission de Maitre André Michel comme coordonnateur du groupe 77. 
NB: L ancien prisonnier politique et plaignant dans le dossier de corruption de la famille présidentielle Enold Florestal sera également présent à cette conférence.    
Nous attendons les amis de presse.



Sunday, December 21, 2014

Port-au-Prince, le 21 décembre 2014,
 
Fin 2009, journaliste à Radio Métropole, j'avais été appelé par la Plate-forme électorale INITE pour représenter la circonscription de Carrefour aux élections de 2010.
                                                             
J'avais accepté avec honneur, en toute âme et conscience, sachant que servir la République à un poste électif était un devoir patriotique et surtout un privilège unique de servir ma nation avec compétence et dévouement. J'avais mis depuis et jusqu'à ce jour un terme à l'exercice de mon métier de journaliste pour éviter toute confusion de rôle.
 
Sans revenir sur les détails, ces élections avaient malheureusement mal tourné pour le pays et aujourd’hui nous en subissons les conséquences.
 
Toutefois, je suis resté attaché à la vie politique de mon pays en gardant une saine présence au sein de la dite Plate-forme malgré les déboires, les scandales, les coup bas, les abandons des uns et des autres. Dans un esprit de loyauté, j'ai assumé, nuit et jour, envers et contre tout en particulier le bilan du Président René Préval, lequel, je rappelle en passant, n'a jamais été membre de l'INITE, même si c'était sous son régime que la Plate-forme électorale ait pris naissance, RP aurait été plutôt un facilitateur. En tant que Président, il n’a jamais fait campagne pour aucun candidat afin de conserver sa neutralité comme Chef d’Etat.
 
Cinq (5) ans plus tard, après avoir vécu, vu, entendu, le moment est venu pour moi de ne plus parler au nom de la Plate-forme électorale INITE qui ne s'est toujours pas transformée légalement en un parti politique moderne avec des idées novatrices. Sans entrer dans d'autres considérations internes ou externes je tiens, après avoir consulté mon épouse et informé officiellement la Plate-forme INITE, à faire savoir que Dieudonne SAINCY ne fait plus partie de ladite Plate-forme tout en continuant sa route politique indépendamment avec la même conviction et détermination pour une Haïti libre, digne et fière.
 
Merci à chacune et à chacun de vous.
 
Shalom. Shalom. Shalom.
 

Dieudonne Saincy. DS

Affaire Sonson Lafamilia/Gang Galil : Me. Newton Louis St Juste et Pierre Espérance attendu ce lundi 22 décembre au Cabinet d’Instruction

Flash-dernière heure: L’avocat Newton Louis St Juste et le Directeur Exécutif du RNDDH, Pierre Esperance seront entendus au Cabinet d’Instruction ce lundi 22 décembre 2014 vers 10h AM dans l’affaire de Sonson Lafamilia, Chef du Gang Galil.

Selon la PNH, le Gang Galil est responsable du kidnapping de Samy El Azzi le 17 février 2014 pour une rançon de 1.2 millions, kidnapping qui a été réalisé à l’aide de véhicules du Ministère Intérieur et de la RTNH.
 
Le RNDDH a déjà publié plusieurs rapports sur le mode opératoire des Gangs de Sonson Lafamilia de Clifford Brandt, deux anciens conseillers du Président Martelly qui ont financé sa campagne électorale.  
 
Le 23 septembre 2013 Newton Louis St Juste avait déposé une plainte contre, Woodly Ethéard alias Sonson Lafamilia, Prosper Avril, Jean Renel Sanon, Evinx Daniel et consorts. Dans cette plainte l’avocat avait rapporté au Parquet que Sonson Lafamilia a été arrêté à Pétion-Ville pendant le week-end du 12 mai 2012 puis libéré immédiatement, sur ordre de Jean Renel Sanon, Ministre de la Justice, malgré les injonctions contraires du Chef de la Police d’alors, Mario Andresol.
 
Rappelons qu’avant son départ de la PNH, Mario Andresol avait dénoncé en 2012 dans les colonnes du Journal Le Nouvelliste la tolérance permissive du Parquet de Port-au-Prince relativement à l’action de certaines personnes liées à la drogue et bénéficiant de la protection supposée du Pouvoir politique.


Annonce mortuaire

Flash-dernière heure: Les funérailles du jeune Jolin Nicolas, assassiné par la Police nationale D' haiti, à port au prince, le samedi 13 décembre 2014, lors d' une manifestation anti-Martelly réalisée à l' initiative de l'opposition démocratique et populaire, seront chantées le lundi 22 décembre 2014 à 8 h AM, en l' église St Antoine, à l' Ave Poupelard. De nombreuses personnalités de l' opposition feront le déplacement en vue de rendre un dernier hommage à ce jeune haitien, originaire de la zone de Wharf Jeremie, milieu pauvre et populaire du pays. En cette occasion très spéciale, l' opposition démocratique et populaire cristallisée à travers la table de concertation invite la population haitienne à venir prendre part massivement aux funérailles de ce jeune homme tué par les sbires du pouvoir Martelly Lamothe pour ses convictions politiques. L' opposition démocratique et populaire informe qu' une action en justice sera introduite tant en Haiti qu' à  l' étranger contre les assassins pour que ces derniers puissent répondre de ce crime. L' opposition démocratique et populaire renouvelle sa détermination à poursuivre la mobilisation pour: 
1) obtenir la démission du président Martelly 
2) obtenir la libération des autres prisonniers politiques 
3) mettre en place un gouvernement provisoire 
4) arriver à la mise sur pied d' un conseil électoral provisoire 
5) réaliser les élections générales en 2015.


Friday, December 19, 2014

Conférence de presse

La table de concertation donne ce vendredi 19 décembre 2014 une conférence de presse à 10 h 45 AM, au local du quartier général du MOPOD, à la rue Assad, pour : 
1) évaluer la deuxième phase de l' Opération Burkina Faso 
2) annoncer un autre calendrier de mobilisation pour la phase finale de la bataille 
3) exiger la libération des autres prisonniers politiques notamment Jean Robert Vincent, le policier Jeanco Honorat et le retrait du Mandat d' amener et de l' ordre d' interdiction de départ émis contre l' avocat André Michel. Nous attendons les amis de la presse.


Thursday, December 18, 2014

Flash-dernière heure: Il est 10 h40 du soir. Désemparée, la famille Florestal qui se trouvait devant la prison civile de la Croix-Des-Bouquets vient de quitter les lieux. Les responsables de la prison Civile de la Croix-Des-Bouquets ont refusé de mettre en liberté les frères Florestal en violation de l' ordre du Commissaire en chef de la cour d' appel de port-au-prince, Maitre serge Raphael. Les avocats des frères Florestal vont déposer ce vendredi 19 décembre 2014 une plainte contre les responsables de la prison pour sequestration de personnes. Rappelons que Maitres Mozart Clerisson et Simon St Hubert étaient sur les lieux avec la famille Florestal.          
André Michel, av

Port au prince, jeudi 18 décembre 2014. 
Flash-dernière heure: Il est 9h 12 PM. La famille Florestal se trouve encore devant la prison civile de la croix-des-bouquets alors que cela fait plus que trois heures depuis que l' huissier Dorvil de la cour d' appel de port-au-prince a remis l' ordre de mise en liberté aux responsables de la prison.


Flash-dernière heure: Le commissaire du gouvernement de la cour d' appel de port au prince, Maitre serge Raphaël, vient de signer dans la ville de Saint Marc  l' ordre de mise en liberté pour les frères Florestal grâce à la diligence de Maitre Simon Saint Hubert, l'un des avocats des inculpés. En conséquence, les frères Florestal devraient être liberés dans les heures qui viennent.


Mauvaise nouvelle!

Flash-dernière heure: Jusqu'à cette présente minute, il n'y a aucun substitut présent au parquet de la cour d' appel pour exécuter la main levée accordée par la cour en faveur des Frères Florestal.


Wednesday, December 17, 2014

Flash-dernière heure: Le calvaire des frères Florestal n' est pas encore terminé ! Le parquet de la cour d' appel a refusé de mettre en liberté les frères Florestal bien qu' ils soient bénéficiaires d' une main levée d' écrou. Selon les informations disponibles, le ministre de la justice est intervenu personnellement pour s' opposer à l' exécution de la main levée rendue en leur faveur!




Flash-dernière heure: Louima louijuste, Jeanco honorat, Josue et Enold Florestal viennent d' arriver au palais de justice de port au prince. L' avocat et leader politique André Michel qui lui aussi est inculpé devrait faire son apparition dans les minutes qui viennent à la cour d' appel de port au prince ce jeudi 17 décembre 2014! Les avocats Samuel Madistin, Newton Louis St Juste, Mozart Clerisson, Mario Joseph et des membres du conseil de l'ordre sont déjà sur place.


Les prisonniers politiques Enold Florestal et Josué Florestal seront entendus ce mercredi 17 décembre 2014 à la Cour d’Appel de Port-au-Prince

La Cour d’Appel de Port-au-Prince doit statuer ce mercredi 17 décembre 2014 sur l’appel des prisonniers politiques Enold Florestal et Josué Florestal exercé contre l’Ordonnance de renvoi de Lamarre Belizaire.
Enold Florestal qui a endossé la plainte contre la famille présidentielle a été arrêté dans la soirée du vendredi 16 aout 2013 et est encore en prison malgré la mobilisation de la population et des Organisations nationales et internationales de défense des droits des  l’homme réclamant la libération de tous les prisonniers politiques.
Dans une interview accordée quelques jours avant son arrestation à Radio Kiskeya, Enold Florestal a déclaré détenir des preuves de sa conversation avec Laurent Lamothe en date du 10 juillet 2013 au cours de la quelle le Premier Ministre lui a promis de l’argent et un poste dans la Diplomatie haïtienne pour le convaincre d’abandonner l’action judiciaire engagée contre la famille présidentielle.
Selon le rapport de la Commission d’enquête du Sénat, Léon Charles, ancien Directeur Général de la PNH est rentré de Washington en toute urgence, rappelé selon ses dires par le Gouvernement, pour obtenir le désistement d’Enold Florestal relativement au dossier de la famille présidentielle. Le mercredi 10 Juillet 2013 au cours d’une rencontre, Léon Charles lui propose d’abandonner la poursuite, de laisser tomber l’affaire, de retirer sa plainte contre la famille présidentielle. Monsieur Florestal refuse. Devant son refus, l’ancien Directeur Général de la PNH appelle au téléphone le Premier Ministre Laurent Lamothe. Celui-ci entretient Enold Florestal pendant quelques minutes et lui propose en outre un poste à l’extérieur du pays et de l’argent pour qu’il abandonne la poursuite initiée contre la famille du Président.


Tuesday, December 16, 2014

Flash-dernière heure: Les frères Florestal et l' avocat André Michel comparaitront ce mercredi 17 décembre 2014 par devant la cour d' appel de Port au prince pour etre entendus dans l' affaire Frantzy Duverseau, abattu par des policiers en état de légitime défense au cours d' une opération policière, un dossier monté de toutes pièces pour tenter d' éliminer politiquement Maitre André Michel et punir du coup Enold Florestal pour sa plainte contre la famille présidentielle.


Flash-dernière heure: Le MOPOD ne participera pas à la réunion prévue pour ce mercredi 17 décembre 2014 à l' hotel KINAM 1 avec le président Martelly. Le MOPOD invite ses partisans à prendre part à la journée de mobilisation anti gouvernementale du jeudi 18 décembre 2014 pour continuer d' exiger la démission du président Martelly et l' organisation d' élections générales en 2015 sous la houlette d' un gouvernement provisoire et d' un conseil électoral crédible inspiré de l' article 289 de la constitution.         

          André Michel, av

Dossier corruption de la famille présidentielle : une histoire qui a commencé le 16 aout 2012

Ce lundi 15 décembre 2014 la Cour d’Appel de Port-au-Prince a rendu un Arrêt historique qui maintient la décision rendue le 2 juillet 2014 du Juge Jean Serge Joseph dans le cadre du dossier de corruption de la famille présidentielle. 
 
Cette décision vient après la plainte dénonciatoire déposée par l’avocat Newton Louis St Juste au Parquet de Port-au-Prince le 16 aout 2012, soit après 2 ans et 4 mois de combat. 
 
Ce qui fait penser à Arthur Koestler dans le Zéro et l’Infini « «  L’ultime vérité fait toujours figure d’erreur en avant-dernière analyse. Celui qui aura raison en fin de compte parait souvent avoir tort dans sa pensée et dans ses actes. 
Mais qui est celui aura raison en fin de compte ?
 
Cela ne se saura que plus tard. Entre temps, il faut bien agir à crédit et vendre son âme au diable dans l’espoir d’obtenir l’absolution de l’Histoire » ».
 
Pour l’histoire et pour mémoire voici la teneur de la dénonciation déposée au Parquet de Port-au-Prince le 16 aout 2012 contre la famille présidentielle.   
 
Port-au-Prince, le 16 aout 2012  
 
Me. Jean Renel SENATUS, Av.
Commissaire du Gouvernement
Près le Parquet du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince
En ses Bureaux.-
 
Monsieur le Commissaire, 
 
Le citoyen Newton Louis ST JUSTE, propriétaire, demeurant et domicilié au Vir Bonus Cabinet d’Avocats Associés, sis au # 74, Rue S. Archer, Pétion-Ville, identifié aux numéros de NIF et de CIN: 003-574-610-6, 01-01-99-1976-02-0674, a l’honneur de vous exposer ce qui suit :
                                                                                               
Depuis quinze longs mois la Nation entière s’interroge sur la provenance et le mode de décaissement des fonds alloués à la Première Dame Sophia ST REMY MARTELLY et à son fils Olivier MARTELLY dans le cadre de toute une série d’activités, exécutées contrairement aux règles du Droit Administratif et de Comptabilité Publique et enfreignant les dispositions du Code Pénal.
 
A cet effet, plusieurs dizaines de millions de dollars leur sont confiées pour la réalisation de programmes sociaux et sportifs à l’échelle nationale, sans préciser à quel titre ils manient ces fonds publics appartenant à chacun en particulier et à tous en général.
.
Honorable Magistrat debout, cette situation amène à faire trois considérations :
 
D’abord, le titre de Première Dame n’est pas un statut conférant des prérogatives ou des attributions d’Ordonnateur ou de Comptable Public. Sa titulaire n’est détentrice que d’un titre honorifique qui ne saurait équivaloir à un mandat électif ou à une nomination qui l’habiliterait à poser des Actes de Puissance Publique au même titre que les Elus et les Agents de l’Administration Publique. Il en est de même des enfants et des amis du Président. Le mandat représentatif n’étant ni cessible ni transmissible comme le droit de propriété par exemple, il ne confère pas à son titulaire des droits subjectifs sur les Institutions Publiques. Donc, il y a lieu de constater que la République est en présence de la  gestion de fait qui implique le maniement des deniers publics par toute personne n’ayant pas la qualité de comptable public et assimile le gestionnaire de fait à un comptable public astreint à la reddition de compte et justiciable de la Cour des Comptes et du Contentieux Administratif, conformément à l’article 3 du décret du 10 mars 2006 qui dispose : « « La Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif juge les comptes des comptables publics et ceux que rendent les personnes qu'elle a déclarées comptables de fait. Elle n'a pas juridiction sur les ordonnateurs, sauf sur ceux qu'elle a déclarés comptables de fait ou qui seraient, comme toute autre personne, responsables d'irrégularités susceptibles de constituer des fautes de gestion » ». Ensuite, l’immixtion de la Première Dame et de son fils dans l’Administration Publique dans le but de manier les deniers publics en dehors des normes régissant la Fonction Publique est qualifiée par l’article 217 du Code Pénal d’Usurpation de titre ou de fonction en ces termes : « « Quiconque, sans titre, se sera immiscé dans des fonctions publiques civiles ou militaires, ou aura fait les actes d'une de ces fonctions, sera puni d'un emprisonnement d'un an à trois ans sans préjudice de la peine de faux, si l'acte porte le caractère de ce crime » »
 
Enfin, lors même qu’il serait question de fonds propres de la famille présidentielle mis à la disposition de la Première Dame et de son fils aux fins de réalisations d’œuvres sociales de toutes sortes, cela ne saurait exclure l’ouverture d’une information pour les faits de blanchiment d’argent, voire d’association de malfaiteurs conformément à la loi du 3 décembre 2001 sur le blanchiment et les articles 224 et suivants du Code Pénal.
 
Honorable Magistrat debout, ces faits infractionnels prévus et punis par le Code Pénal haïtien, au cas où ils sont établis, ne doivent pas jouir de l’impunité vu qu’il est de règle que la loi s’applique ERGA OMNES.
 
Pour ce faire, le soussigné, en sa qualité de dénonciateur, requiert qu’il vous plaise, mettre l’action publique en mouvement contre les auteurs, coauteurs et complices des ces infractions conformément aux dispositions légales sus mentionnées.  
Honorable Magistrat debout, étant le défenseur de la Société, la Nation prendra acte de tous les actes que vous poserez dans cette affaire, et en cas de silence ou d’inaction, vous, vos progénitures et les progénitures de vos progénitures seront passibles du Tribunal de l’Histoire. 
 
Newton Louis ST JUSTE, Av.



Monday, December 15, 2014

soyez Branchés

Flash-dernière heure: L' avocat du Barreau de port-au-prince et leader politique André Michel est l'un des invités de l' émission libre opinion sur Radio Caraibes FM, 94.5 pour ce Mardi 16 décembre 2014 à 6 h 15 AM. Plusieurs dossiers seront abordés au cours de ce débat, notamment: la poursuite de la mobilisation anti-gouvernementale, le dossier de corruption de la famille présidentielle, le role de la diaspora dans la reconstruction d' Haiti, l' indépendance de la justice, les inégalités sociales et la construction démocratique!     

Piga w rate emisyon sa a. Lidè pèp la pral pale, sak pa byen ranje kò yo !

Hait-corruption: défaite historique de la famille présidentielle à la Cour d’Appel de Port-au-Prince

La Cour d’Appel de Port-au-Prince vient de rendre un Arrêt historique confirmant dans toute sa forme et teneur la décision rendue le 2 juillet 2014 par le Juge Jean Serge Joseph dans le dossier de corruption de la famille présidentielle. Dans cet Arrêt la Cour d’Appel a rejeté la demande des avocats de Sophia et d'Olivier Martelly et ordonné que le dossier soit renvoyé devant le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince.
 
En dates de 8 et 9 juillet la famille présidentielle et le Parquet de Port-au-Prince ont interjeté appel contre le jugement  rendu le 2 juillet 2013 par le Juge Jean Serge Joseph ordonnant conformément à l’article 400 du Code d’Instruction Criminelle, au Président de la République de prendre une ordonnance spéciale aux fins de permettre la comparution des Grands Fonctionnaires de l’Etat: Laurent LAMOTHE, Wilson LALEAU, Thomas JACQUES, Florence DUPERVAL GUILLAUME, Magalie RACINE, Yves Robert JEAN, Pierre Hérold ETIENNE, Pierre Guy LAFONTANT, Guirlène CHARLITE RAYMOND, Ernst Nono Jean Baptiste, Gérard Junior MATTHIEU, Jean Hubert LEBRUN, Charles CASTEL.
 
Rappelons que Sophia Martelly et Olivier Martelly risquent une condamnation de 3 ans d’emprisonnement et des dommages intérêts de CENT CINQUANTE MILLIONS DE DOLLARS AMERICAINS ($ 150,000,000.00 US), montant qui sera versé, suivant les avocats Newton Louis St Juste et André Michel, au Trésor Public contre bonne et valable quittance.


Flash-dernière heure: Défaite de la famille présidentielle par devant la cour d' appel de port au prince. La cour d'appel de port-au-prince vient de maintenir la decision du juge Jean serge Joseph qui avait ordonné la comparution de Laurent Lamothe, Charles Castel, Marie carmelle Jean Marie et consorts par devant la justice comme témoins dans le Dossier de corruption de la famille présidentielle conformément à la demande produite par Les avocats André Michel et Newton Louis st Juste.


Choc au palais de justice aujourd'hui!

Alors qu' il est sous le coup d' un mandat d' amener émis contre lui par le juge Lamarre Belizaire, L' avocat et dirigeant politique André Michel sera au palais de justice ce lundi 15 Décembre 2014 à 10h 30 AM pour assister Camille Fièvre et Fabrice Fièvre, deux autres avocats du Barreau convoqués par l' actuel commissaire du gouvernement ai de port au prince, Kherson Darius Charles, à la demande de Jean Renel Sanon.


Plainte contre Laurent Lamothe pour trafic illégal d’armes

Le Député Arnel BELIZAIRE vient de renouveler ce lundi 15 décembre 2014 la plainte dénonciatoire déposée le 25 mars 2014 contre le Premier Ministre démissionnaire Laurent Lamothe, Salim Succar et Fresnel Jean Baptiste pour trafic illégal d’armes, détournements de fonds publics, corruption, usurpation de fonction, blanchiment d’argent et association de malfaiteurs. 

Port-au-Prince, le 15 décembre 2014

Au Commissaire du Gouvernement
Près le Parquet du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince
Me. Kherson Darius CHARLES
En son bureau.-         
 
Monsieur le Commissaire du Gouvernement,
 
Le Député de Delmas/Tabarre, Arnel BELIZAIRE, dénonciateur conformément aux articles 19 à 21 du Code d’Instruction Criminelle, ayant pour avocat Me. Newton Louis ST JUSTE du Barreau de Port-au-Prince, vous présente ses compliments et s’empresse de réitérer sa plainte dénonciatoire datée du 25 mars 2014 contre Laurent Salvador Lamothe, Salim Succar et Fresnel Jean Baptiste pour trafic illégal d’armes, détournements de fonds publics, corruption, usurpation de fonction,  blanchiment d’argent et association de malfaiteurs et dont la teneur fut:
 
En date du 3 mars 2013 Laurent Salvador Lamothe, Premier Ministre de son état et le nommé Salim Succar ont formulé une commande d’armes de guerre et de poing en Israël avec la complicité de Fresnel Jean Baptiste, Directeur Général de la Douane, sans respecter les normes, puisque aucune prévision budgétaire n’a été allouée à de telles transactions et aucune consultation n’était engagée avec les autres Institutions Co-dépositaires avec l’Exécutif, de la Souveraineté Nationale, sur l’opportunité de telles dépenses.
 
A partir de cette commande, 200 Galils sont entrés dans le pays et le montant de ces opérations reste inconnu, ce qui s’assimile au trafic illégal d’armes, épine dorsale de la criminalité organisée. 
 
Monsieur le Commissaire du Gouvernement,
 
S’il faut admettre et reconnaitre que la République d’Haïti peut acheter des armes pour les besoins de sa sécurité, il est important de vérifier si les formalités légales ont été respectées et si l’achat de ces armes ne viole pas les lois en vigueur et les Conventions Internationales ratifiées par Haïti en la matière. 
 
En d’autres termes, il importe de savoir la provenance des fonds utilisés pour l’obtention de ces armes et leurs destinataires.
 
A ce titre, deux considérations s’imposent :  
 
- Si ces armes sont achetées avec des fonds du Trésor public non prévus par le budget pour de telles opérations, il s’agit d’un acte de détournement de fonds publics.
- Si ces armes sont achetées avec des fonds privés ou d’origine inconnue, il existe de sérieuses présomptions de blanchiment d’argent provenant du trafic de la drogue, de la corruption, du kidnapping et d’autres infractions graves.
 
Monsieur le Commissaire du Gouvernement,
Dans les deux cas, il s’agit de l’utilisation des plus Hautes Sphères de l’Etat et de la Puissance Publique à des fins criminelles et personnelles où les  Institutions Etatiques sont instrumentalisées au profit de criminels financiers, de trafiquants de drogue, de corrupteurs, de corrompus voire de terroristes.
Pour ce faire, il importe de mettre l’action publique en mouvement contre Laurent Salvador Lamothe, Salim Succar, Fresnel Jean Baptiste pour déterminer leur rôle dans l’achat de ces armes et l’identité de leurs destinataires nationaux et internationaux, conformément aux lois haïtiennes et aux Conventions internationales auxquelles Haïti est Partie. 
 
Arnel BELIZAIRE, Député de Delmas/ Tabarre
                         Dénonciateur 

Laurent Lamothe et son Gouvernement sous enquête

Les avocats Newton Louis St Juste et André Michel déposent ce lundi 15 décembre  2014 une requête à la Cour Supérieures des Comptes et du Contentieux Administratif pour solliciter une enquête sur la gestion du Premier Ministre démissionnaire Laurent Salvador LAMOTHE à cause de sérieuses présomptions de corruption, détournement et dilapidation des fonds publics.
 
Tous les Ministres du Gouvernement  démissionnaire sont visés. Il s’agit de : Duly BRUTUS, Jean Renel SANON, Réginald DELVA ,Marie-Carmelle JEAN-MARIE, Jacques ROUSSEAU, Thomas JACQUES, Wilson LALEAU, Stéphanie BALMIR, Nesmy MANIGAT, Florence DUPERVAL GUILLAUME, Charles JEAN-JACQUES, Monique ROCOURT, Rudy HERIVEAUX , Yannick MEZILE, Lener RENAULD, Himler REBU, Jean François THOMAS, François GUILLAUME, Marie Carmelle Rose Anne AUGUSTE, Mimose FELIX et Patrick Sully JOSEPH.
 
Dans cette correspondance adressée aux Conseillers de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif, les hommes de loi réclament également une enquête sur les faits de corruption, de détournement voire de dilapidation systématique de fonds publics qui gangrènent l’Administration Publique depuis l’accession de Michel Joseph Martelly à la Présidence d’Haïti, notamment :
1- Les Fonds collectés illégalement par la BRH et la Firme Suisse, Société Générale de Surveillance S.A (SGS) au nom du CONATEL sur les appels et transferts internationaux du 1er juin 2011 à date, estimés à prés de 500 Millions de dollars américains.
2- Les fonds de Pétro Caribe utilisés de 2011 à nos jours, estimés à près de 2 milliards de dollars américains.
3- Les Fonds du Petro Caribe et du Trésor Public mis à la disposition du fils du Président de la République Olivier Martelly pour la construction de stades à travers tout le Pays.
4- Les fonds du Petro Caribe et du Trésor Public octroyés à l’épouse du Président de la République, Sophia St Rémy Martelly, pour ses prétendus programmes sociaux et ses activités de Première Dame.
5- Les contrats de construction conclus clandestinement avec les compagnies dominicaines, notamment Estrella, Contructora HADOM, Constructiones y Disenos RMNSA, Constructora Rofi SA.
6- Les  432 Millions de Dollars américains décaissés pour venir en aide aux victimes de l’ouragan Sandy mais détournés par le Régime Martelly/Lamothe.
7- Les 3.4 millions américains octroyés à Haïti par l’Uruguay dilapidés par Laurent Lamothe et consorts.
8- Les fonds du Carnaval National des Cayes de 2012 remis directement au trafiquant de drogue notoire Evinx Daniel sur ordre du Président de la République Michel Joseph Martelly.
9- Tous les fonds généralement quelconques détournés et dilapidés dans l’opération de propagande électorale GOUVENMAN LAKAY OU.



Sunday, December 14, 2014

Presse/Invitation

Le Bureau du Député Arnel BELIZAIRE informe la presse parlée, écrite et télévisée que la plainte dénonciatoire déposée le 25 mars 2014 contre le Premier Ministre démissionnaire Laurent Lamothe, Salim Succar et Fresnel Jean Baptiste pour détournements de fonds publics, corruption, usurpation de fonction, blanchiment d’argent et association de malfaiteurs sera renouvelée ce lundi 15 décembre 2014.
 
En cette occasion, l’honorable Député Arnel BELIZAIRE donnera une conférence de presse vers 11h30 AM dans les locaux du Parquet de Port-au-Prince.




Conférence de presse

L' opération Burkina Faso continue!                                                 
La table de concertation donne ce lundi 15 décembre 2014 une conférence de presse à 10 h AM, au quartier général du MOPOD, à Turgeau, rue Assad # 5, pour: 
1) annoncer les derniers préparatifs relatifs à la manifestation anti Martelly  du mardi 16 décembre 2014    
2) dénoncer le comportement criminel de la police nationale d' Haiti qui assassiné un jeune manifestant lors de la manifestation du samedi 13 décembre 2014 ( les nom, prénom, l' age, et le quartier du jeune homme assassiné seront donnés à la presse)      
3) exiger la libération de tous les prisonniers politiques, la fin des persécutions politiques, le retrait du Mandat d' amener et de l' ordre d' interdiction de départ émis contre l' avocat et dirigeant politique André Michel.   
Nous attendons les amis de la presse.



Not pou la près

MONOP: Mouvman Nasyonal Opozisyon Popilè, mouvman de baz Fanmi Lavalas di ochan pou laprès pou tout òganizasyon pou tout militan, konbatan, ki pa vann konsyans yo ak pouvwa tèt kale a. Ayibobo pou tout militan konsekan kite angaje yo nan dezyem faz Operasyon Burkina Faso wa, ki te ranfòse pa operasyon mete baka deyò. Malgre nou konnen bilan fini ak plisye blese e moun mouri, men batay la ap kontinye. Monop ap pwofite wete chapol byen ba devan detèminasyon, volonte ak kouraj pèp ayisyen an ki deside pran desten peyil an men, ki pa dakò etranje  pote solisyon pèpè ki ka plonje peyi a nan plis kriz toujou.
Monop ap pwofite kondane aksyon malonèt Minista te fè sou manifestan yo 12 desanm nan lel te deside matrake pep la ak kout baton gaz lakrimojèn. Zak sa yo pa dwe rete enpini. Monop di  tout konbatan malgre menas ak entimidasyon batay pou liberasyon an pap kanpe. Sevre nou mete yon baka deyò men gen anpil gwo baka toujou ki kontinye ap souse san pèp la fòk nou mete yo deyò, randevou a deja kase demen lendi 15 desanm, nan gwo rasanbleman Fanmi Lavalas nan Fondasyon Dr Aristide pou democratic e 16 desanm randevou a sou beton an ak Fanmi Lavalas. 
VIV INITE AK SOLIDARITE NAN KAN PEP LA.

Andre Fadot kòdonatè 
Printemps Belizaire pòt pawol 


Saturday, December 13, 2014

Flash-dernière heure: Maitre André Michel et Newton Louis St Juste sont actuellement sur place dans la ville des GONAIVES pour participer à la manifestation anti-gouvernementale prévue pour ce samedi matin 13  décembre 2014 dans la cité de l' indépendance afin de continuer d' exiger 
1) la libération de tous les  prisonniers politiques notamment les Frères Florestal, Jean Robert Vincent et Louima Louijuste 
2) La démission forcée ou volontaire du président Martelly 
3) La formation d' un CEP crédible et d' un gouvernement provisoire représentatif et l'organisation d'élections générales en 2015.    
Le combat continue!


Friday, December 12, 2014

Une autre bonne nouvelle

Le policier et prisonnier politique Jean Lamy Matulnes a obtenu ce vendredi 12 décembre 2014 sa libération après avoir passé plus de neuf mois au pénitencier national. Cette libération est le fruit de la mobilisation des forces démocratiques et populaires. Nous saluons sa libération tout en appelant à la poursuite de la mobilisation pour: 
1) obtenir la libération des autres prisonniers politiques 
2) obtenir la démission forcée ou volontaire du Président Martelly 
3) arriver à la mise en place d' un gouvernement provisoire 
4)la mise en place d' un CEP crédible inspiré de l' article 289 de la constitution 
5) Réaliser des élections générales en 2015.     
Le combat continue!